Ces Policiers Seront À Jamais Hantés Par Ce Qu’ils Ont Découvert Dans Cette Voiture. Ils Décident Alors De Le Partager Avec Le Grand Public !

0
29

En publiant ces photos sur Facebook, le 8 septembre 2016, la police de la ville d’East liverpool dans l’Ohio a heurté la sensibilité de nombreuses personnes. Les photos montrent un homme et une femme tous les deux inconscients dans leur voiture, sous les yeux de leur fils âgé seulement de quatre ans qui était assis sur la banquette arrière. Ces ignobles photos s’accompagnaient d’un rapport de police relatant d’horribles faits.

L’homme et la femme retrouvés dans la voiture se nomment. James Acord, âgé de 47 ans, et Rhonda Pasek âgée de 50 ans. Ce sont les écarts inquiétants du chauffeur qui ont en effet alerté les policiers. Il faut croire qu’avant de prendre la voiture, les deux protagonistes s’étaient fait une injection d’héroïne. Ils ont par la suite fait une mauvaise réaction à la drogue et ils se dirigeaient à l’hôpital. Lors de l’inspection de la voiture par la police, la femme était déjà inconsciente, tandis que l’homme ne l’était qu’à moitié. Mais en dépit de cela, ce dernier a néanmoins essayé de repartir avec la voiture, obligeant ainsi les policiers à lui confisquer ses clés. Par la suite, il a lui aussi perdu connaissance tandis qu’il parlait avec les policiers.

Toute la durée de l’échange, le garçon du couple n’a pas bougé une seule fois de la banquette arrière. Par chance, il ne lui était rien arrivé. La présence de ce pauvre enfant innocent, qui ne comprenait rien à tout ce qui se passait, a emmené les policiers à s’opposer à ce que cet incident soit passé sous silence. C’est alors qu’ils ont publié les clichés sur Facebook afin de dénoncer les terribles conséquences de l’addiction à l’héroïne et de sensibiliser le plus possible la population :

« Nous nous sentons obligés de parler pour cet enfant désabusé au milieu de cette terrible scène. Bien qu’il ne soit pas encore en âge de s’exprimer, nous avons espoir que son histoire servira à convaincre d’autres consommateurs d’y penser longuement avant de s’injecter ce poison quand ils ont un enfant à charge. »

Les parents ont été réanimés sur place par les secours. On espère vivement que ceci leur a en outre permis de se rendre compte de combien leur addiction à la drogue cause du tort à leur fils et le met en danger. Les policiers ne sont pas prêts d’oublier ces horribles images. Mais le fait qu’elles soient utiles pour faire comprendre aux autres consommateurs de drogues qu’ils devraient demander de l’aide, est bien plus important.

Source

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here