La fin du Ramadan célébrée dimanche

0
29

AFP- A travers le monde, les musulmans célèbrent la fin du Ramadan. 

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque la fin du mois sacré du ramadan, a annoncé samedi soir le Conseil français du culte musulman (CFCM) dans un communiqué. Cette décision a été prise « unanimement », a précisé pour sa part le mouvement Musulmans de France (ex-UIOF, issu des Frères musulmans). La date a également été annoncée de son côté par l’Union des mosquées de France (UMF).

L’Aïd el-Fitr ou Aïd el-Seghir (petite fête) est l’une des deux dates les plus solennelles du calendrier musulman avec l’autre Aïd, Aïd el-Kébir ou Aïd el-Adha, la grande fête ou fête du sacrifice. Elle tombe le premier jour du mois suivant le ramadan, dit de « chawwal ». Quatrième pilier de l’islam, le ramadan avait commencé le 27 mai en France, où il a été particulièrement éprouvant cette année avec des journées toujours plus longues et un épisode de canicule. Durant l’Aïd el-Fitr, le musulman est invité à acquitter avec la grande prière du matin une aumône pour les pauvres, fixée généralement en France à cinq euros par personne. Cette journée est aussi l’occasion de repas de fête, en famille, et de visites rendues à ses proches.

Les mots de Trump

Dans le reste du monde aussi, la fin du Ramadan a été fixée à dimanche. Dans un communiqué du cabinet royal saoudien publié par l’agence officielle Spa, les autorités religieuses ont indiqué qu’après l’observation du premier croissant de lune de chawal, le nouveau mois lunaire, dimanche sera le premier jour de la fête du Fitr. Les Emirats arabes unis, le Koweït, Bahreïn, le Qatar et le Yémen ont également annoncé sur leurs agences de presse que dimanche marquerait le début de l’Aïd el-Fitr. Le sultanat d’Oman est le seul pays de la péninsule arabique à avoir fixé la date du Fitr à lundi, l’observation du croissant de lune n’ayant pas pu être observée samedi, selon un communiqué des autorités religieuses publié à Mascate.

Le président américain Donald Trump a fait part samedi de ses « salutations chaleureuses » aux musulmans qui célèbrent l’Aïd al-Fitr, alors même que son administration est critiquée pour son intention de rompre avec toute célébration de cette date. « Au nom du peuple américain, Melania et moi envoyons nos sincères salutations aux musulmans qui fêtent l’Aïd al-Fitr », a déclaré M. Trump dans un communiqué. « Durant cette fête nous est rappelée l’importance de la pitié, de la compassion et de la bienveillance », a-t-il ajouté.

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here