Fodé Diallo menaçait de publier sur les réseaux sociaux les images nues de son amante, Aïssatou, épouse d’un immigré

0
89

Attrait, hier, à la barre du tribunal de Grande instance de Dakar pour détention d’images contraires aux bonnes mœurs et de chanvre indien, Fodé Diallo a écopé d’1 mois ferme. Il menaçait de publier sur les réseaux sociaux les images nues de son amante, Aïssatou Guèye.

Fodé Diallo a comparu, hier, à la barre du tribunal de Grande instance de Dakar pour les faits de détention de chanvre indien et d’images contraires aux bonnes mœurs. C’est sa copine, Aïssatou Guèye, épouse d’un immigré résidant en Italie qui l’a mis dans ce pétrin.
La dame, malgré qu’elle était en mariage, vivait en concubinage avec le prévenu. Ils filaient le parfait amour.
Leurs déboires ont commencé quand Fodé Diallo a découvert que son amante couche avec un autre homme. Il les a surpris en pleins ébats dans son lit. Il les a pris en photo alors qu’ils étaient dans des positions compromettantes. Pis, il menaçait de publier les images sur les réseaux sociaux si toutefois cette dernière la quittait.
Aïssatou, prenant son courage, a déposé une plainte. Fodé Diallo a été arrêté. Le malheur ne venant pas seul, l’on a trouvé par devers lui un cornet de chanvre indien. Devant le prétoire, il a nié les faits. Concernant les photos obscènes trouvées dans son portable, il a soutenu qu’il les avait prises pendant ses relations sexuelles avec Aïssatou Guèye. Poursuivant, il dit n’avoir jamais su que cette dernière était mariée. « Elle m’a toujours dit que son mari était décédé », affirme-t-il devant le prétoire.
Le maitre des poursuites a requis l’application de la loi. Le juge, donnant son verdict, lui a infligé une peine d’un mois ferme. Fodé Diallo va passer la fête de la Korité sous les verrous.

 

DAKARACTU

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here