Equipe du Sénégal – 2018 et 2019, deux nouveaux horizons mais avec quels Lions ?

0
413

La Coupe d’Afrique des Nations à peine achevée pour elle, l’équipe du Sénégal va devoir se projeter sur la suite : les qualifications pour le Mondial 2018 en Russie et la CAN 2019 au Cameroun. Les 23 Lions qui étaient à Franceville ne repartiront pas tous à ces deux nouveaux horizons. A quoi faut-il s’attendre à court et moyen terme ? Tentative de réponse.
En football, même un an, c’est une éternité, sans compter une année de plus. Entre les méformes, fins de carrières, mauvais choix, blessures…il faut s’attendre à tout. La preuve, en 2012 en Guinée Equatoriale-Gabon, personne ne pouvait imaginer que Mame Biram Diouf ne jouerait pas la Can, de même Mohamed Diamé en 2015. Difficile donc d’imaginer quel visage auront les Bleus en Russie dans un an et au Cameroun dans deux ans, d’autant qu’il ne faut pas brûler les étapes et d’abord s’occuper des qualifications.
Quand les larmes de la lourde élimination face aux Lions indomptables auront séché, les Lions de la Téranga devront rempiler. Dès le mois de juin, ils entreront dans leurs qualifications pour la CAN 2019 avec la réception de la Guinée Equatoriale.
Ce rendez-vous va arriver beaucoup plus vite que prévu et les quarts de finalistes de Gabon 2017 restent les principaux concernés. A quelques rares exceptions. Pape Seydou Ndiaye, s’il continue sur cette lancée, pourrait éjecter Abdoulaye Diallo d’ici au mondial. Le retour de Pape Ndiaye Souaré devrait pousser Saliou Ciss, de même que celui de Papy Djilobodji qui pourrait avoir des conséquences d’autant que le défenseur de Sunderland joue régulièrement en club.
A 32 ans, Khadim Ndiaye a sans doute vécu ses derniers instants en sélection surtout qu’il n’a pas été décisif contre l’Algérie (2-2) et que la jeunesse tape à la porte. Le portier du Jaraaf de Dakar et de l’équipe nationale locale, Khadim Thioub devrait prendre la relève.
Agés tous de 30 ans, Cheikh Ndoye et Pape Kouly Diop qui sont déjà bousculés par la jeunesse, ne devraient pas poursuivre l’aventure jusqu’en Russie. Moussa Sow pourrait être faire partie de ce lot à 31 ans.
L’aventure avec Kouyaté, Keïta Baldé, PAN…
Le capitaine Cheikhou Kouyaté (27 ans), Gana Guèye (27 ans), Ismaïla Sarr, Moussa Konaté (23 ans), Diao Baldé Keïta (21 ans), Sadio Mané (24 ans), Pape Aliou Ndiaye (PAN, 26 ans) et d’autres joueurs ciblés par la fédération devraient continuer à défendre le maillot national dans les cinq prochaines années. Déjà ces 7 jeunes ont démontré lors de la Can qu’on pouvait encore compter sur eux.
Le problème Mame Biram Diouf
En attaque, les places sont chères et Mame Biram Diouf est de plus en plus menacé. Suite à sa contreperformance au Gabon (0 but marqué en trois titularisations), l’attaquant de Stoke City a donné raison à beaucoup d’observateurs qui voyaient Moussa Sow titulaire à la pointe de l’attaque des Lions. L’équipe s’est affirmée quasiment sans lui même s’il a joué tous les matchs importants.
En tout cas, le Sénégal va construire son avenir autour de Keïta Baldé, Famara Diédhiou, Ismaïla Sarr ou encore Moussa Konaté s’il retrouve la forme. A 29 ans et en perte de confiance, sans compter qu’il joue latéral en club en raison de sa place perdue en attaque, Mame Biram Diouf ne devrait donc pas continuer avec la sélection pas plus de trois ans. Si une telle situation se produisait, il est deviendrait un vrai problème. Si ça ne l’est déjà.

 

Mamadou Salif GUEYE
iGFM

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here