L’armée gambiennene décident de rien. Il se limite uniquement à servir d’interprète aux Sénégalais

0
581

sénégalaise a pris position au palais présidentiel gambien connu sous le nom de « State house » depuis dimanche 22 janvier. À l’entrée, des militaires sénégalais de la Mission de la Cedeao en Gambie (MICEGA) et quelques éléments de l’armée gambienne filtrent les entrées. En vérité, ces derniers ne décident de rien. Leur travail se limite uniquement à servir d’interprète aux Sénégalais qui prennent toutes les décisions. Ou presque.

En conférence de presse à l’hôtel Kaïraba, Halifah Sallah, porte-parole de la coalition présidentielle a révélé que le Général Masané Kinteh a été nommé promu aide de camp du président Barrow pour jouer le rôle de trait d’union entre les troupes de la CEDEAO présentement et l’armée gambienne.

A l’intérieur de la « State house », les soldats sénégalais occupent concomitamment les mêmes positions que les anciens boucliers de Yahya Jammeh. Au besoin, certains d’entre eux sont sommés de changer de compartiments pour faire de la place à la Micega. Qu’en est-il du ratissage du palais qui défraie la chronique en Gambie ? Un quotidien local a écrit dans son édition de mercredi 25 janvier que des caches d’armes ont été découvertes dans l’ancien bunker de Yahya Jammeh. Mais une source sécuritaire précise que pour l’heure, aucune manœuvre n’est entreprise pour retourner de fond en comble les coins et recoins du palais.

 

Lookdakar.com

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here